Du bon pain à Montréal

S’il y a bien une chose qui me manque à Montréal, c’est le pain (on parlera du fromage une autre fois). Ici les bonnes boulangeries ne courent pas autant les rues qu’en France, et surtout la baguette y est plus chère. Alors le pain est devenu un petit plaisir que je m’offre de temps en temps et que j’apprends à savourer. Et pour être sûre d’avoir toujours du bon pain, quitte à y mettre le prix, il y a deux boulangeries que j’aime particulièrement visiter : la Boulangerie Guillaume et Hof Kelsten, toutes deux situées à quelques blocs d’écart sur le boulevard St-Laurent.

Boulangerie Guillaume Photo Et Voilà Coralie

Guillaume, c’est le prénom du boulanger Guillaume Vaillant, qui a ouvert sa boutique il y a quatre ans, à l’époque sur Fairmont E. Il est rapidement devenu le boulanger du Mile-End. Depuis le début de l’année, victime de son succès, la boulangerie a déménagé, pas bien loin sur St-Laurent, pour pouvoir s’agrandir. Guillaume travaille avec des farines locales et biologiques et propose toutes sortes de pains. Leurs spécialités à goûter : le petit pain figues et cheddar et le petit écolier – une pâte à pain sous forme de brioche avec de gros morceaux de chocolat dedans. Mais les classiques que sont la baguette et le croissant restent tout aussi délicieux !

– Ouvert du mardi au dimanche de 7h à 19h.

Hof Kelsten Boulangerie Photo Et Voilà Coralie

Quelques blocs plus bas, toujours sur St-Laurent, a ouvert l’an passé une autre boulangerie nouvelle, celle de Jeffrey Finkelstein. Ce boulanger dessert les meilleures tables de la ville, et désormais aussi la vôtre ! On y va pour les pains et pâtisseries de tradition juive, en plus des pains classiques, mais aussi pour leurs sandwichs : celui au gravlax de saumon est déjà devenu un incontournable. On déguste le tout autour d’une grande table dans un cadre industriel et épuré. Et il paraît qu’ils proposent même un brunch la fin de semaine – à tester !

– Ouvert du mercredi au dimanche de 8h à 19h.

Et vous, quel pain aimez-vous ? Des bonnes adresses à partager ?

Bonne semaine à tous !

PS. Et aussi où manger végétariens et trouver des cupcakes !

Montréal en blanc

Montréal en blanc Crédit photo Et Voilà Coralie

L’hiver à Montréal, on voit la vie en blanc. Puis en gris quand la neige fond. Puis à nouveau en blanc. Les bordées et les fontes de neige rythment le quotidien. La belle poudreuse embellit la ville en cachant tous ses défauts – au moins jusqu’au déneigement. Finalement, heureusement que la neige est là pour aider à supporter l’hiver et ses températures négatives. Même si c’est surtout vrai au début, beaucoup moins vers la fin. Alors avant que j’en ai assez, voici quelques photos de Montréal – et Québec – enneigés.

Lire la suite

La BD s’expose au musée

IMG_0449

La Pastèque, ce n’est pas qu’un fruit, c’est aussi le nom d’une chouette maison d’édition québécoise spécialisée en bande dessinée. Je l’ai découverte en novembre dernier, au Salon du Livre de Montréal, où ses pochettes en papier superbement illustrées – le renard ci-dessus – et les couvertures hyper léchés de ses BD m’ont fait de l’œil.

La Pastèque Collage

La maison d’édition fête ses 15 ans et, à cette occasion, le Musée des beaux-arts de Montréal lui consacre une exposition gratuite. Le mois dernier, j’ai profité d’un samedi bien trop froid pour me réfugier au musée. Et j’ai adoré ce que j’y ai vu.

Lire la suite

Wisconsin, USA

Wisconsin Crédit Photo Et Voila Coralie

J’ai eu la chance de passer les fêtes de fin d’année bien entourée aux États-Unis, dans le Wisconsin. Cet État du Midwest, surnommé "America’s dairyland" (littéralement "La laiterie de l’Amérique"), n’est pas une destination des plus touristiques, mais pourtant loin d’être dépourvu d’intérêts.

Lire la suite

Guirlandes de tous les jours

Maintenant que les fêtes sont bel et bien derrière nous et les décorations de Noël décrochées, notre intérieur peut paraître un peu dégarni. Voici donc cinq idées de DIY à base de guirlandes et de photos pour joliment combler le vide le reste de l’année !

Lire la suite

Nouvelle année, nouvelles intentions

Je n’ai pas pour habitude de prendre de bonnes résolutions à chaque début d’année. Non pas que j’en prenne de mauvaises pour autant, mais je n’en prend simplement pas du tout. Or cette nouvelle année est pour moi l’occasion de repartir sur de nouvelles bases. Je suis donc pleine de bonnes intentions. Comme m’occuper davantage de ce blog. Mon arrivée à Montréal, en septembre, a quelque peu bouleversé mon quotidien et j’ai eu du mal à me retrouver pour bloguer. Toujours est-il que je me rends compte que cela – le partage et les échanges surtout – me manque.

Et puis pour bien commencer l’année, je suis aussi tombée sur cette photo de One Sheepish Girl sur Instagram.

Lire la suite

Webdocs en stock

Si vous avez quelques heures à tuer (intelligemment) devant vous, je vous conseille deux très bons webdocumentaires sortis cette année : City ballet et Fort McMoney. Le premier nous emmène dans les coulisses du New York City Ballet, tandis qu’on plonge au cœur de l’industrie pétrolière avec le second. Aucun rapport entre les deux – si ce n’est leur qualité –, il y en a donc pour tous les goûts !

City Ballet, c’est 12 épisodes de 6 minutes qui nous entraînent dans les coulisses du prestigieux New York City Ballet à la rencontre de ses danseurs, qu’ils soient apprentis, corps de ballet, solistes ou premiers danseurs.

City Ballet

Le webdoc – en anglais – ne nous épargne pas l’envers du décor de ce monde à part entière. Il montre tous les efforts et la douleur que cet art, fait de grâce et de force, nécessite. Le sacrifice, les blessures ou les relations de couple sont abordés avec beaucoup de sincérité. "This job is never going to be easy. It’s gonna hurt every single time you do it. And the better you do it, the more it hurts", confient deux des danseurs. Un goût de l’effort qui inspire le respect.

Dance ballet

Fort McMoney, quant à lui, est un webdoc interactif qui nous transporte au cœur de l’industrie pétrolière.

Fort McMoney

Basé sur l’histoire de la ville canadienne de Fort McMurray, il se déroule comme un jeu dont on est le héros, en temps réel pendant un mois, au rythme d’un épisode par semaine. Le but : contrôler le destin de la ville et "faire triompher notre vision du monde". Pour cela, on part explorer le plus vaste chantier industriel de la planète, 3e réserve mondiale d’un pétrole non conventionnel, cher à extraire et polluant : les sables bitumineux. On rencontre les habitants et les acteurs du milieu, on accomplit des missions, on débat et vote avec les autres joueurs. Et surtout on se pose une question : faire de l’argent, oui, mais à quel prix ? Car le revers de la médaille de cette ruée vers le pétrole est élevé pour la population comme pour l’environnement. Un webdoc original pour faire prendre conscience d’une réalité hors-norme.

Pour info, si vous aimez les webdocs autant que moi, sachez que Fort McMonney a été réalisé par le journaliste David Dufresne, auteur en 2010 du webdoc Prison Valley, une plongée édifiante dans l’industrie de la prison aux Etats-Unis.

Fort McMoney 5

Voilà de quoi occuper un long après-midi d’hiver !

Et vous, vous arrive-t-il de regarder des webdocs ? Si oui, un à conseiller en particulier ? Bonne journée à tous !

 

Feel-good pictures

Vous connaissez certainement les feel-good movies, ces films comiques ou romantiques qui rendent de bonne humeur. Je décline le concept et je vous propose quelques feel-good pictures. La douceur et la poésie qui se dégagent de ces clichés animaliers me fait fondre. Elles ont ce petit quelque chose d’apaisant auquel je ne dis pas non en cette saison.

fox 1 fox 2 fox 3 fox 4 owl Via douban biche 1 biche 2 biche 3

L’occasion aussi de vous présenter avec cet article une nouvelle bannière pour le blog, tout en sobriété.

Bonne fin de semaine !