Guirlandes de tous les jours

Maintenant que les fêtes sont bel et bien derrière nous et les décorations de Noël décrochées, notre intérieur peut paraître un peu dégarni. Voici donc cinq idées de DIY à base de guirlandes et de photos pour joliment combler le vide le reste de l’année !

Lire la suite

Publicités

Cocooning d’automne

L’automne, bien que déprimant avec sa chute des températures, ses arbres nus et son ciel gris, est pourtant une saison parfaite pour prendre soin de soi. Ça tombe bien, la semaine passée, le temps d’une soirée, j’ai eu la chance d’être gâtée par Løv Organic, la fameuse marque de thé bio aux adorables packagings, qui présentait sa nouvelle infusion du soir, Løvely Night. Et pour la goûter, elle nous a été servie sous forme de latte. Comme j’ai trouvé ça vraiment délicieux et original de boire une tisane dans du lait, je me suis dit que j’allais partager la recette ici même !

Tea time 2

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 75 g de tisane Løvely Night (tilleul, camomille, verveine, honeybush, rooibos, cannelle, réglisse, arôme naturel de poire)
  • 3 poires bien mûres
  • 1 bâton de réglisse
  • 4 unités de poivre long
  • 1 clou de girofle
  • 1 gousse de vanille
  • 1 bâton de cannelle
  • 50 ml de miel
  • 1 L de lait
  • 100 mL d’eau
  • Facultatif : 100 ml de crème 35%

Préparation :

1. La veille, piquer les poires avec la réglisse et réserver le tout au réfrigérateur.

2. La journée même, torréfier dans une poêle le girofle et le poivre long 2 à 3 minutes.

3. Dans une casserole, porter à ébullition le lait en y incorporant tous les ingrédients. Une fois le mélange arrivé à ébullition, passer à feu doux 7 à 10 minutes.

4. Passer ensuite au tamis (ou chinois) votre mélange. Servir et déguster !

J’imagine que la recette peut être adaptée aisément si vous n’avez pas forcément la tisane Løvely Night.

Tea time

Bonne semaine à tous !

 Crédit pour la recette : Auberge sur la route

Fancy cakes

Dimanche prochain, c’est la fête des mères. Il y a celles et ceux qui aiment célébrer leur maman avec un petit cadeau, une carte, un bouquet de fleurs ou… un bon et beau gâteau. Pour les amateurs de douceurs, voici quelques recettes d’appétissants gâteaux et des idées de jolies décorations.

Rose cake by Sweetapolita

Rose cake by Sweetapolita

Cherry vanilla cake by Call Me Cupcake

Cherry vanilla cake by Call Me Cupcake

Coconut chocolate cake with rasberries by Desserts From Breakfast

Coconut chocolate cake with rasberries by Desserts From Breakfast

Oreo Olallieberry Chocolate Layer Cake by Desserts For Breakfast

Oreo Olallieberry Chocolate Layer Cake by Desserts For Breakfast

Photo : Signe Sugar

Cœurs décoratifs de Signe Sugar

Persian love cake by Mimi Thorisson

Persian love cake by Mimi Thorisson

Stella cake by Anthology

Stella cake by Anthology

Black tea cake by One Sheepish Girl

Black tea cake by One Sheepish Girl

N’hésitez pas à cliquer sur les liens sous les photos pour découvrir les recettes (en anglais). Ces gâteaux n’ont-ils tous pas l’air aussi bons que beaux ?

Belle journée à tous : )

Masking Tape Love

Blog Modcloth

Photo : Modcloth

Le masking tape c’est le truc tendance du moment. Et je n’échappe pas à la mode de ce scotch japonais, tout coloré, très utile pour embellir à peu près tout et n’importe quoi ! Pinterest et les blogs regorgent de DIY plus tentants, et surtout faciles, les uns que les autres. Les inspirations sont multiples, la sélection ne fut pas facile !

Fraise Basilic

Du masking tape sur un aimant et voilà de jolis magnets – Photo : Fraise Basilic

decor8blog

Et pourquoi pas customiser son parquet ? J’adore le résultat avec du masking tape neon – Photo : Decor8

eyeswakeup

Embellir un papier cadeau ou la couverture d’un carnet… – Photo : Eyes Wakeup

color me caitie

…ou encore de simples petits objets, comme des pinces ou la coque d’un téléphone – Photo : Color Me Catie

Masking Tape via Et Voilà Coralie

Cacher un vilain fil, mais aussi un interrupteur par exemple !

jentertaining

Belle idée pour une fête – Photo : Jentertaining

amerrymishapblog

Décorer de banales petites bougies chauffe-plats… – Photo : A Merry Mishap

trendenser.se

…ou d’ordinaires pots de conserves – Photo : Trenderser

Trendenser.se

Enfin, encadrer des photos… – Photo : Trendenser

via Mr Kitly

…ou plus simplement les accrocher – Via Mr Kitly

Et pourquoi pas accrocher quelques fleurs ? - Photo : Stardust and sequins

Et pourquoi pas avec quelques fleurs ? – Photo : Stardust And Sequins

Et les possibilités sont encore infinies avec un peu d’imagination…

Et vous, aimez-vous utiliser du masking tape ? Qu’en faites-vous de beau ?

P.S. Une belle adresse où se procurer du masking tape à Paris et aussi des idées déco pour vos murs (ici et ) ou votre bureau 

Adeline Klam ou l’art du papier japonais

Le quartier de la Bastille, à Paris, déjà riche en petites boutiques de créateurs, concept stores et autres bonnes adresses, accueille depuis septembre dernier Adeline Klam et ses papiers japonais.

La toute nouvelle boutique, spacieuse, colorée et lumineuse, met parfaitement en valeur le travail de cette adorable créatrice — dont je vous soufflais déjà deux mots il y a peu de temps.

IMG_7284

Adeline Klam Paris sur Et Voilà Coralie

Coussins, luminaires, guirlandes, albums photos… Les créations se bousculent, toutes plus mignonnes et tentantes les unes que les autres, mais sans jamais tomber dans le kitch nippon bien connu.

Adeline Klam Paris sur Et Voilà Coralie Adeline Klam Paris sur Et Voilà Coralie Pour les petites mains les plus douées, papiers et tissus imprimés peuvent aussi s’acheter au détail, de même que des livres créatifs, du masking tape et des kits d’origami.

Embarras du choix de masking tape

Embarras du choix de masking tape…

Adeline Klam Paris sur Et Voilà Coralie

…et de papiers

Une section est aussi réservée aux plus jeunes et donne tout simplement envie de retomber en enfance ! Pour les Parisiens, la boutique propose d’ailleurs des ateliers d’origami. Et pour les non Parisiens, elle existe aussi en ligne !

Bref, voilà un univers poétique et inspirant pour ajouter une délicate touche japonaise à votre quotidien !

  • Boutique Adeline Klam : 54 Boulevard Richard Lenoir, Paris 11e – Métro Richard Lenoir – 01.48.07.20.88 – Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h

Adeline Klam Paris sur Et Voilà Coralie

P.S. Et encore plus de Paris et ses bonnes adresses sur le blog ici et !

Cookies Time

La recette du cookie parfait, je la recherche depuis des années, ce qui m’a valu de tester de très (trop) nombreuses recettes. Par cookie parfait, j’entends un biscuit à la fois moelleux au milieu et croquant sur le contour — pas difficile la fille hein ! 

Et puis, dans M Le magazine du Monde, je suis tombée sur la recette de Michel et Augustin, les fameux « trublions du goût », et là, miracle !… les cookies étaient justes par-faits ! (Recette en vidéo disponible ici)

Ingrédients pour une dizaine de (gros) cookies :

  • 180 g de farine
  • 4 pincées de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de sucre de canne
  • 120 g de beurre (le sortir à l’avance du frigo pour le ramollir afin de bien pouvoir le travailler)
  • 1 œuf
  • 140 g de chocolat noir (ou au lait, ou blanc… selon votre convenance)
  • 70 g de noisettes (ou noix de pécan, ou plus de chocolat, ou autre)

1. Au-dessus d’un grand saladier, tamisez la farine avec la levure. Dans la farine, formez un puits pour y déposer le sel, le sucre de canne, le beurre coupé en morceaux (bien mou donc) et l’œuf entier. Mélangez et malaxez vigoureusement (à la main) jusqu’à obtenir une pâte homogène — une « pommade ». Cassez le chocolat en morceaux de 1 cm au maximum. Incorporez le chocolat et les noisettes concassées (ou autres) à la pâte.

2. Sur une plaque beurrée ou recouverte d’un papier sulfurisé, déposez des petites boules de pâte d’environ 70 g chacun (ce qui donne quand même de beaux gros cookies). Espacez-les bien en les aplatissant légèrement. Placez-les au congélateur 10 minutes, puis enfournez-les à 160 °C pendant 15 à 17 minutes (mais ne vous éloignez jamais bien loin du four, c’est une question de minutes). Vous pouvez mettre un petit verre d’eau au fond du four pour plus d’humidité, et augmenter légèrement la température en fin de cuisson.

3. Une fois sortis du four, laissez-les tiédir quelques minutes, puis transférez-les sur une assiette. Dévorez-les chauds ou tièdes (de ce fait les morceaux de chocolat sont encore fondants, un délice !).

Voilà ce que ça donne en images dans ma cuisine…

Avant de passer au four...

Avant de passer au four…

...et tout juste sortis du four !

…et tout juste cuits !

Astuces – qui font toute la différence – d’une perfectionniste du cookie :

  • N’ayez pas peur de « mettre la main à la pâte » et de mélanger les ingrédients avec vos dix doigts ! C’est pourquoi il faut que les morceaux de beurre soient mous. C’est le coup de main nécessaire à l’obtention d’une belle « pommade ».
  • Au lieu d’utiliser des pépites de chocolats (certes bien pratiques dans certains cas), Michel et Augustin suggèrent de hacher au couteau le chocolat, ce qui donne des copeaux irréguliers, des petits et des gros morceaux, certains fondants, d’autres encore croquants, miam !
  • Peser les boules de pâte est certes un peu fastidieux, mais vos cookies cuiront de ce fait uniformément et n’en seront que plus parfaits !
  • Un autre petit plus soufflé par les deux acolytes : avant de les mettre à cuire au four, laisser les boules de pâte refroidir une dizaine de minutes au congélateur, ça permet à la pâte de se « ressaisir » et d’éviter de trop s’étaler trop vite une fois dans la chaleur du four.
  • Enfin, si vous aimez les cookies comme moi moelleux au centre, ce n’est pas grave s’ils ne sont pas durs en sortant du four – au contraire – ils durciront bien assez après.

Vous m’en direz des nouvelles ! ; ) Bon appétit et bon WE !

Pancakes Time

A la veille du week-end et de ses copieux petits déj’, brunchs et autres goûters, je vous propose une recette de pancakes inratables pour donner une touche US à vos menus !

Elle est ultra facile et rapide à réaliser et les pancakes se marient aussi bien avec du salé que du sucré — quelques carrés de chocolat fondus sur le dessus, miam ! Il y en a donc pour tous les goûts…

Ingrédients pour une douzaine de pancakes :

  • 300 g de farine
  • 3 c. à s. de sucre
  • 1 sachet de levure chimique (11 g)
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 œuf
  • 50 g de beurre fondu (facultatif)
  • 50 cL de lait

Fouetter l’œuf, le beurre (facultatif à mon goût) et le lait. Dans un autre récipient, mélanger la farine, le sucre, la levure et le bicarbonate. Faire un puits et y verser le mélange liquide. Remuer délicatement à la spatule jusqu’à ce que le liquide soit grossièrement incorporé.

Faire chauffer une petite poêle à feu moyen, bien la graisser (d’autant plus si vous n’avez pas mis de beurre dans la pâte). Quand elle est bien chaude, y déposer une louche de pâte. Quand de grosses bulles (oui, oui !) commencent à se former, retourner le pancake et cuire encore 2 minutes. Servir chaud !

Recette inspirée du génial livre « Petit guide d’initiation à la cuisine US pour voir ce que l’Amérique a dans le ventre » (mais qui semble épuisé…).

Toutefois, les addicts de cuisine américaine, et plus particulièrement des pâtisseries, peuvent se consoler avec le très beau livre de recettes « Un goûter à New York ».

Régalez-vous et passez un beau WE : )

Rafraîchissements estivaux

Parce qu’il fait beau, parce qu’il fait chaud et qu’il faut s’hy-dra-ter, autant se désaltérer avec plaisir — et ne pas boire que de l’eau ! Je ne me lasse donc jamais de m’abreuver de deux boissons faites maison : la citronnade et le latte glacé.

Pour une citronnade maison :

Râper les zestes de 4 citrons (bio ou non traités) et les faire bouillir dans un litre d’eau. Une fois l’eau arrivée à ébullition, éteindre le feu et laisser infuser 15 à 20 minutes (plus on laisse infuser, plus l’amertume se fera sentir).

Filtrer l’eau à l’aide d’une passoire pour retenir les zestes, ajouter 60g de sucre et le jus des 4 citrons. Bien mélanger.

Placer au réfrigérateur et déguster bien frais.

N’hésitez pas à rajouter de la menthe, de la fleur d’oranger ou de l’eau de rose pour varier ! Petite astuce : je place des feuilles de menthe dans les glaçons (ou bien encore des framboises ou des morceaux de citron).

Pour le latte glacé :

Réaliser des glaçons avec du café (sucré pour ma part) à faire ensuite fondre dans un grand (ou petit d’ailleurs) verre de lait : 4 à 6 glaçons pour 300 mL de lait.

J’ai ainsi un latte bien glacé et qui a l’avantage de ne pas être « mouillé » comme un latte glacé classique (c’est-à-dire café chaud, lait froid et plein de glaçons pour refroidir le tout mais qui fondent ensuite rendant plein d’eau…).

J’espère que vous apprécierez ! Bonne dégustation, vous m’en direz des nouvelles : )