Et Voilà… Peter Peter

Photo : Peter Peter

Crédit photo : Peter Peter

Attention, coup de cœur québécois. Peter Peter, j’en avais bien entendu parler il y a deux ans avec son fameux titre « Tergiverse ». Mais sans plus. Jusqu’à cette année, où je ne peux plus m’en passer. Une voix chaude, des paroles mélancoliques évoquant Montréal et des mélodies entêtantes, c’est ce qui se cache derrière ce double prénom anglophone qui chante en français.

Lire la suite

Publicités

Et Voilà… Family of the Year

C’était un dimanche soir d’octobre. Un des ces soirs où l’on a plutôt envie de haïr le lendemain qui s’en vient. Mais au lieu de broyer du noir, je me suis retrouvée embarquée au concert de Family of the Year au Cabaret du Mile-End.

Family of the Year

Un concert sans prétention d’un groupe plein d’ambition. Les quatre membres, trois gars et une fille, venus tout droit de Californie ont apporté à Montréal juste ce qu’il fallait de soleil dans leur musique pour me faire oublier, le temps de quelques chansons, l’automne qui s’installait au dehors.

Je n’avais jamais entendu parler d’eux, et voilà une expérience toujours particulière que de découvrir un groupe sur scène. Expérience réussie pour cette fois-ci. J’ai été accroché par leurs mélodies folk entraînantes qui continuaient à courir dans ma tête jusque sur le chemin du retour – comme leur titre-phare Hero ou encore The Stairs. Mais le groupe a aussi livré quelques chansons plus électriques – comme Diversity – et d’autres plus douces – comme par exemple Find It.

Fans d’Arcade Fire, d’Edward Sharpe and the Magnetic Zero ou encore The Lumineers, vous pourriez trouver votre compte à suivre ces quatre là de plus près !

Et Voilà… Pascal Pinon

L’Islande, terre de feu et de glace… et de musique, d’où nous arrive une nouvelle petite pépite musicale, le groupe Pascal Pinon. Derrière ce curieux nom masculin se cache deux sœurs jumelles islandaises donc. A 20 ans à peine, elles ont sorti il y un mois leur deuxième album, Twosomeness, comme quoi il n’y a pas d’âge pour faire des merveilles.

Pascal Pinon via Et Voilà CoraliePascal Pinon Twosomeness Et Voilà Coralie

Le charmant duo féminin définit sa musique comme « un simple murmure à l’oreille ». Un murmure délicat, un brin mélancolique, interprété par leurs deux voix cristallines et bercé par des mélodies douces et enveloppantes.

Les douze titres de l’album, chantés tantôt en anglais, tantôt en islandais, sont emprunts d’une légère gravité mais révèlent une beauté pure. La bande son parfaite de cette fin d’hiver…

Pour l’anecdote, les deux sœurs ont choisi ce nom de groupe en référence à un homme à deux têtes mexicain qui s’exhibait dans les cirques au début du XXe siècle et qui s’appelait donc… Pascal Pinon !

Photo : Lilja Birgisdottir

Photo : Lilja Birgisdottir

Au final, le duo que forment les deux jumelles est un lumineux mélange entre leurs compatriotes du génial groupe de folk Of Monsters And Men et la danoise non moins géniale Agnes Obel. Décidément, cette musique venue du froid a un charme fou qui opère sur moi à chaque fois. Elle réchauffe l’hiver et chasse les idées noires.

J’ai pris un immense plaisir à découvrir leur album et je l’écoute en boucle depuis dix jours ! J’espère qu’il en sera de même pour vous, bon weekend !

Illustration : Vanessa Lovegrove

Illustration : Vanessa Lovegrove

P.S. Et aussi de la musique douce et/ou hivernale avec Isaac Delusion, Radical Face, Smith & Burrows

Christmas Songs 1/2 : Smith & Burrows

Pour se glisser petit à petit dans l’ambiance des fêtes, rien de mieux que de la musique – encore et toujours ! Et dans la catégorie chansons de Noël, les Anglais Smith & Burrows sont de très loin mes favoris !

Smith and Burrows Funny Looking AngelsSmith and Burrows Funny Looking Angels

Pourtant, je n’ai entendu parler de leur album de Noël « Funny Looking Angels », sorti en novembre 2011, qu’en janvier dernier, après Noël donc. Mais qu’importe, l’hiver montréalais avec son lot de neige et de températures négatives cadrait parfaitement pour l’ambiance de cet album aux chansons avant tout très hivernales.

Smith & Burrows, c’est l’accord parfait entre la guitare de Tom Smith et le piano de Andy Burrows, mais surtout entre leurs sublimes voix. Les deux garçons, respectivement chanteur du groupe Editors et batteur de Razorlight, ont mis, le temps de cet album, leurs influences rock de côté pour se dévoiler en douceur et sans pudeur, à l’image du titre « When The Thames Froze ».

Sur cet inclassable album du temps des fêtes, quelques titres originaux comme « As The Snowflakes Fall » ou « This Ain’t New Jersey » se mêlent à d’inattendues reprises, pas forcément de Noël, comme l’étonnant « Wonderful Life » qui n’a plus rien à voir avec celui du groupe Black. Le tout est mélodieux, sensible, un brin mélancolique, en un mot parfait – et pas que pour Noël !

Cette année, je suis donc ravie de pouvoir me plonger dans l’écoute de « Funny Looking Angels » à la bonne période – et je ne m’en prive pas, ni ne m’en lasse !

Smith and Burrows Funny Looking Angels

Avez-vous, vous aussi, des albums incontournables pour vous mettre dans l’ambiance des fêtes ?

P.S. Les chansons hivernales étaient déjà sur le blog lundi dernier avec Radical Face… et encore plus de chansons de Noël la semaine prochaine !

Winter is coming… {Radical Face}

Ça y est, l’hiver se fait clairement ressentir. Et qui dit hiver dit musique réconfortante et chaleureuse. Et dit donc Radical Face.

Derrière Radical Face, se cache un Américain, Ben Cooper, qui est un groupe à lui tout seul et ne supporte aucune étiquette si ce n’est celle de surdoué de la musique. Voix, instruments, paroles, le garçon fait tout tout seul et ça lui réussit plutôt très bien !

Radical Face s’est d’abord fait connaître avec « Welcome Home », chanson rendue célèbre par la publicité et extraite de son excellent premier album « Ghost » sorti en 2007.

Mais les autres chansons de ce premier album valent tout autant le détour. « Winter is coming » est parfaite pour célébrer l’arrivée du froid et du soleil d’hiver. « Glory », « Haunted » ou encore « Sleepwalking » mettent quant à elles parfaitement en valeur la voix délicate et chaude de ce trentenaire qui cache bien son jeu derrière ses airs un peu bourrus.

Et puis le garçon a décidé de se lancer dans une ambitieuse aventure. Celle d’une trilogie intitulée « The Family Tree ». Trois albums pour narrer l’histoire d’une famille américaine du XIXe au XXe siècle. Le premier opus, « The Roots », est sorti cette année et c’est beau. Simplement beau. A l’image des titres « Ghost Towns », « A Poung of Flesh », « Black Eyes »… tous en fait !

Les Inrocks ont même parlé de « merveilleuse musique qui devrait être vendue en baume, régénérant et bienfaiteur ». Parfait pour l’hiver qui s’annonce en somme !

Avez-vous, vous aussi, des chansons synonymes d’hiver, de grand froid et de réconfort ?

Bonne semaine : )

CLIP : Two Cousins {Slow Club}

Pour démarrer la semaine en beauté, rien de tel que de la bonne musique. Et que dire quand, en plus, le clip est réussi. C’est le cas du titre « Two Cousins »  du groupe anglais Slow Club. Je ne me lasse pas de regarder ces deux danseurs se lâcher en rythme !

Slow Club Two Cousins

Bonne semaine à tous !

P.S. Et aussi « Dancing like a 4-year-old »

Et Voilà… Louis-Jean Cormier

Ça fait un petit moment déjà que je veux vous parler de cet artiste (je vous l’annonçais d’ailleurs dans mes « confessions » il y a 3 semaines !). Parce que plus je l’écoute, plus je l’aime. Louis-Jean Cormier m’a charmé et conquise. Avec son nouvel album bien entendu.

Déjà, étant Québécois, il partait avec une longueur d’avance – oui, je sais, c’est de la discrimination positive à ma manière. Second avantage déterminant : il est le chanteur de l’excellent groupe de rock montréalais Karkwa. Le garçon avait donc déjà beaucoup de choses pour lui, avant même que je ne prête une oreille à son nouvel album en solo « Le Treizième Étage » sorti en septembre.

Louis-Jean Cormier tout seul, ça donne donc des chansons plus posées, plus folk, mais tout aussi fortes ! Des paroles pas mal plus optimistes que les sombres qu’il chante pour Karkwa. Et sa voix rocailleuse et chaleureuse est magnifiquement mise en valeur par des mélodies douces et des balades pop. Tout pour plaire, je vous dis !

Pour vous en convaincre, écoutez donc les jolis titres « La Cassette »ou « L’ascenseur » ou carrément tout l’album sur Bonsound !

Et en attendant qu’il traverse un jour l’Atlantique, pour avoir une idée de ce qu’il donne sur scène, lisez le chouette article d’Une Parisienne à Montréal qui a assisté à son concert de lancement, la chanceuse !

Sur ce, belle journée tout le monde : )

P.S. Et voilà aussi… Marie-Pierre Arthur, autre belle découverte québécoise.

Et Voilà… Marie-Pierre Arthur

Pendant mon année d’expatriation à Montréal, j’ai pu découvrir une scène musicale montréalaise florissante et des artistes québécois très talentueux. Un exemple ? Marie-Pierre Arthur, une superbe découverte !

Artiste complète, auteure-compositrice-interprète et bassiste, c’est la voix montante du Québec – et quelle voix ! – qui vient conquérir la France avec un son folk-rock séduisant. Son dernier album, « Aux Alentours », sorti en février dernier au Québec, est paru il y a tout juste deux jours en France.

Dans ses chansons, Marie-Pierre Arthur relève le défi de mêler le rock et la mélancolie. Comme l’illustrent les titres « Si tu savais » et « Fil de soie ».

Les mélodies se font tantôt plus douces, comme dans « Les Infidèles » ; tantôt carrément plus rythmées comme avec l’excellent titre « Emmène-moi », qui à chaque fois me donne la pêche  !

Mais Marie-Pierre Arthur, ce n’est pas que des mélodies attachantes. Il y a sa voix, une voix pure et aérienne, toujours juste. Et ses textes aussi. Des textes soignés, qui parlent à chacun, c’est aussi ça le secret de Marie-Pierre. A l’image du délicat titre « Elle » – de son premier album de 2009.

Enfin, Marie-Pierre, c’est la bonne copine qu’on aimerait tous avoir. De ses concerts se dégagent une convivialité et une bonne humeur typiquement québécoises ! Les mélodies rock de son 2ème album permettent à l’artiste et à ses musiciens de se lâcher littéralement sur scène, offrant un show sans retenu et riche en émotions ! Elle donne quelques concerts à Paris en ce moment, si vous avez l’occasion, courez-y !

Embarquez dans l’univers poétiquement rock de Marie-Pierre Arthur, vous ne serez pas déçus – je l’espère ! ; )

The perfect Summer song {Crystal Fighters}

On est que le 28 août alors il est encore largement temps de vous parler de MA chanson de l’été — parce que oui, ok, c’est la rentrée, mais bon on est encore en été !

J’ai élu « Plage » du groupe Crystal Fighters.

Il faut dire que rien que le titre était prédestiné pour évoquer l’été, mais la mission est plus que réussie ! Bonne humeur garantie, c’est rythmé, ensoleillé et languissant tout à la fois.

Si vous ne les connaissez pas, Crystal Fighters, c’est 4 gars et une fille – et j’adore quand il y a une fille dans une bande de gars. Une musique électro-pop-folk – jamais facile de donner des étiquettes à un groupe surtout quand le style de leurs morceaux varie autant que les leurs. Des origines anglo-saxonnes et espagnoles – ils chantent en anglais mais des mélodies basques percent dans certains de leurs morceaux. Le tout forme un groupe qui démarre plutôt très bien !

Bref, avec Crystal Fighters, il y en a pour tous les goûts, du pop-folk teinté de soleil avec des morceaux comme « Plage », « Follow » ou « Champion Sound » à davantage de pop électro avec les morceaux « I Love London » ou « Xtatic Truth ».

Quant à la scène, j’ai eu la chance de les voir lors de leur passage à Montréal et ils font assurément le show avec leurs cheveux longs et leurs looks de rockeurs anglais. Quelle ne fut pas ma surprise donc de voir sortir des sons mélodieux et plus qu’entraînants lorsqu’ils se mirent à jouer. En une petite heure de concert, ils ont vite fait monter la température !

Un, deux, trois, dansez ! Belle fin d’été à tous : )