La montagne, ça vous gagne

Se lever. Tôt. Très tôt — trop tôt (surtout pour des vacances). Avaler le petit déjeuner sans penser à l’heure trop matinale et se préparer pour le seul rituel immuable de vacances à la montagne en été : la randonnée.

Marcher, sans y penser, pour ne pas se fatiguer. Écouter le bruit de ses pas sur le sentier, étouffé tantôt par le sifflement des oiseaux, tantôt par le bruissement lointain d’un torrent.

Monter, grimper, s’essouffler. S’arrêter, respirer. S’évader dans ses pensées. Mais regarder ses pieds pour ne pas trébucher. Et toujours avancer. Profiter.

En fin de journée, rentrer, épuisé. Telle est la journée de randonnée. La même. Chaque été.

Bonne journée à tous : )

Photos prises dans les Hautes-Alpes.

Publicités

The perfect Summer song {Crystal Fighters}

On est que le 28 août alors il est encore largement temps de vous parler de MA chanson de l’été — parce que oui, ok, c’est la rentrée, mais bon on est encore en été !

J’ai élu « Plage » du groupe Crystal Fighters.

Il faut dire que rien que le titre était prédestiné pour évoquer l’été, mais la mission est plus que réussie ! Bonne humeur garantie, c’est rythmé, ensoleillé et languissant tout à la fois.

Si vous ne les connaissez pas, Crystal Fighters, c’est 4 gars et une fille – et j’adore quand il y a une fille dans une bande de gars. Une musique électro-pop-folk – jamais facile de donner des étiquettes à un groupe surtout quand le style de leurs morceaux varie autant que les leurs. Des origines anglo-saxonnes et espagnoles – ils chantent en anglais mais des mélodies basques percent dans certains de leurs morceaux. Le tout forme un groupe qui démarre plutôt très bien !

Bref, avec Crystal Fighters, il y en a pour tous les goûts, du pop-folk teinté de soleil avec des morceaux comme « Plage », « Follow » ou « Champion Sound » à davantage de pop électro avec les morceaux « I Love London » ou « Xtatic Truth ».

Quant à la scène, j’ai eu la chance de les voir lors de leur passage à Montréal et ils font assurément le show avec leurs cheveux longs et leurs looks de rockeurs anglais. Quelle ne fut pas ma surprise donc de voir sortir des sons mélodieux et plus qu’entraînants lorsqu’ils se mirent à jouer. En une petite heure de concert, ils ont vite fait monter la température !

Un, deux, trois, dansez ! Belle fin d’été à tous : )

Habillez votre iPhone

Je suis assez chanceuse pour posséder un iPhone. Et j’en suis folle. Alors je le chouchoute, notamment avec de jolis fonds d’écran.

Voici une petite sélection trouvée sur deux chouettes blogs : Fellow Fellow et Natacha Birds.

Vous pouvez retrouver davantage de ces mignons fonds d’écran ici : Fellow Fellow et Natacha Birds.

Bonne journée : )

I like Europe, do you?

Oui, j’aime l’Europe. Et (heureusement) je ne suis pas la seule. Car c’est aussi le cas de Caroline Gillet et Aurélie Charon, deux jeunes journalistes qui sont allées cet été à la rencontre, aux quatre coins du Vieux Continent, de ceux qui aiment l’Europe. Cela a donné une série de 9 reportages radio diffusés chaque dimanche à midi sur France Inter intitulés justement « I like Europe ».

Leur propos : partir à la rencontre de jeunes européens qui croient encore en cet idéal, contrairement à certains de leurs aînés. Et comme elles le disent si bien dans le générique du tout premier épisode : « Il y a un jour où l’on a tous été Berlinois, un jour où l’on s’est tous senti Sarajéviens, l’été dernier on était tous Norvégiens. Cet été, on sera Européens, on ira au-delà de la monnaie, de la crise et des institutions pour rencontrer ceux qui ont vingt ans et qui font bouger le Vieux-Continent. On a choisi Olso, Tallinn, Berlin, Liverpool, Séville et Sarajevo pour embrasser le Nord et le Sud, l’Est et l’Ouest, l’histoire et le futur. On ne parle pas la même langue mais on a en commun des auteurs, des films, une culture, l’envie de ne pas être une génération perdue et de lutter contre les extrémismes ». Voilà qui est dit !

En une cinquantaine de minutes, chaque épisode aborde un thème différent parmi lesquels « Je ne parlerai plus jamais de la guerre », « Je ne vivrai pas comme mes parents » ou encore « Je déciderai de ma vie ». Les questions des études, de la famille, de l’avenir ou encore des racines, des questions universelles finalement, sont traitées de façon croisés avec le thème de l’Europe. Les deux journalistes nous emmènent faire la connaissance d’une jeune artiste à Sarajevo, d’un militant d’extrême droite et de sa meilleure amie d’extrême gauche à Liverpool, d’un entrepreneur et d’un jeune politicien à Oslo, d’un futur prête à Tallinn ou encore d’un tout jeune papa à Berlin. Des portraits éclectiques et enrichissants d’où ressort l’unité d’une génération qui se pose les mêmes questions, a les mêmes attentes, craintes et désirs et surtout partage le même sentiment d’être européen.

Bref, bien montés, proposant de belles rencontres invitant au voyage, je vous conseille vivement l’écoute de ces beaux reportages. Et pour ne rien gâcher la sélection musicale est savoureuse (d’ailleurs j’adore le générique) !

Le dernier reportage est diffusé ce dimanche mais vous pouvez tous les réécouter ici (perso, je charge les podcasts sur mon iPhone pour pouvoir les écouter quand je veux/peux).

So, I like Europe, do you ?

Montréal J-700

Comme je l’évoquais samedi, il y a presque deux mois, je rentrais d’une formidable année passée à Montréal. Rentrer, j’y étais obligée — les études…

Depuis je cultive une douce nostalgie pour cette chouette ville et la vie que j’y menais. Tourner la page après une si belle aventure, pas si facile.

Et l’autre soir, alors que je me montrais une fois de plus mélancolique, ma sœur m’a très justement dit : « Tu vas y retourner. Montréal, J-700. »

700 jours (!) me séparent donc de ce retour rêvé (presque fantasmé ahah), soit mes deux années d’études qu’il me reste à finir ici en France.

Alors en attendant, les souvenirs se bousculent déjà…

« Je me souviens » de mes souvenirs…

Ceux des jolies vues de la ville…

Sur le centre-ville

Sur le Vieux-Port

Ceux de l’architecture typiquement montréalaise…

Les souvenirs de l’hiver aussi…

Et on fait comment pour lire les arrêts de bus ?!

Ceux de la gentillesse et de la douce folie québécoise…

Bienveillance québécoise placardée sur un arrêt de bus

WTF ?!

Les souvenirs des couchers de soleil…

Ceux des spécialités « Made in Montréal »…

Le logo des Canadiens, l’équipe de hockey de la ville

Gastronomie québécoise

Les bagels montréalais, moins connus que leurs voisins new-yorkais, mais tout aussi bons !

Les souvenirs des charmantes places…

Le café Fushia Epicerie Fleurs

Le café polonais Stash

Le diner de fish & chips, Comptoir 21

Et ceux de la bonne bouffe…

Les traditionnels brunchs…

…les incontournables hamburgers…

…et les délicieux cupackes

Oh la gourmande !

Les souvenirs des marchés…

Le marché Atwater

Le marché Jean-Talon

Ceux des parcs…

Le parc du Mont-Royal

Celui longeant le canal Lachine

Pique-niquer, l’activité préférée des Québécois dès les beaux jours arrivés

Et tous les autres souvenirs, inclassables…

La passion des Montréalais pour le vélo… mais attention à ne pas rouler trop vite…

…ou encore pour le street art

Souvenir aussi d’une révolte étudiante

Le soleil québécois, finalement si réconfortant

J’espère vous avoir inspiré le goût pour Montréal avec ces quelques premiers souvenirs : )

Et pour les gourmands, voici les adresses des lieux évoqués, impossible de mourir de faim à Montréal, ça non !

  • Goûter à la gastronomie québécoise à La Binerie : 367 avenue du Mont-Royal Est
  • Déguster des bagels chez Fairmount Bagel :  74 avenue Fairmount Ouest
  • Prendre le thé chez Fushia Epicerie Fleur : 4050 avenue Coloniale
  • Manger polonais au café Stash : 200 rue Saint-Paul Ouest
  • Se régaler de fish & chips chez Comptoir 21 : 21 rue Saint Viateur Ouest
  • Bruncher au Toasteur : 1310 avenue Laurier Est
  • Apprécier de bons burgers chez Burger de Ville : 5282 boulevard Saint-Laurent
  • Goûter de délicieux cupcakes chez Petits Gâteaux : 783 Avenue Mont-Royal
  • Manger des tourtes grecques chez Melina’s Phyllo Bar : 5733 avenue du Parc

Bonne journée !

P.S. Et aussi, Montréal, one year ago

CLIP : Legacy {Alcoholic Faith Mission}

Pour bien commencer la semaine, je vous propose un clip adorablement poétique qui me fait littéralement fondre. C’est celui du titre « Legacy » du groupe danois Alcoholic Faith Mission.

En plus, la musique est bonne, ce qui ne gâche rien, vous en conviendrez !

Legacy Alcoholic Faith Mission 2

Bonne semaine tout le monde !

C’est quand qu’on part où ?

Depuis un peu plus d’un mois que je suis rentrée de mes 10 mois d’expatriation à Montréal, j’ai une furieuse envie de… VOYAGER !

Partir, explorer, apprendre, rencontrer, vivre… voilà tout ce dont je rêve en ce moment…

Quelques images qui me font voyager rien qu’à les regarder…

En attendant de partir au bout du monde, à la fin du mois je vais voyager… à Rennes ! C’est déjà l’autre bout de la France pour moi ; ) Je ne connais pas la Bretagne, alors ce sera l’occasion !

PS : Et retrouvez moi sur Pinterest pour partager encore plus de belles images ; )

2 days in Paris

Paris is always a good idea. Ce n’est pas moi qui l’ai dit mais Audrey Hepburn. Et elle avait bien raison, c’est pour cela que je suis montée à Paris deux jours le mois dernier m’enivrer un peu de la capitale en été.

Mais que fait-on en seulement deux tous petits jours à Paris ? Eh bien on se promène, beaucoup. On mange, aussi. On se cultive, un peu. On prend des photos, à l’infini. Et on en profite, surtout.

Voici quelques clichés ramenés et bonnes adresses glanées ; )

Façade de l’Opéra Garnier

Palais Royal

Dans les jardins du Palais Royal

Petit pèlerinage personnel devant le bel immeuble atypique de l’Institut Catholique de Paris, rue d’Assas

Le Petit Lux – 29 rue de Vaugirard, Paris 6e

Le Petit Lux, café d’un côté, pâtisserie-traiteur de l’autre. Un endroit pas trop cher pour se restaurer dans le très chic (et donc pas mal cher) quartier de Saint-Germain-des-Près. Sandwichs et pâtisseries sont à emporter et à aller déguster dans le Jardin du Luxembourg, à deux pas ; ) Autant dire que c’était ma cantine pendant mon année d’études dans la capitale et que j’étudiais alors à deux pas…

Jardin du Luxembourg

Jhin – 5 rue Condé, Paris 6e

Chez Jhin, au cœur de Saint-Germain-des-Près, j’y suis rentrée par hasard, attirée par les magnifiques tissus japonais déclinés en une multitude d’accessoires : des coussins, aux bijoux, sans oublier les traditionnels kimonos. Des créations originales à tous les prix !

Saint-Germain-des-Près

Le mythique Pont des Arts

Classicisme vs modernité au Louvre

Le port de l’Arsenal, dépaysement à deux pas de la Bastille

Le quartier Bastille regorge de bonnes adresses et de concept stores plus tentant les uns que les autres !

Nadja Carlotti – 13 bis rue Keller, Paris 11e

Nadja Carlotti, du nom de la créatrice de bijoux qui tient la boutique, est un petit écrin ne rassemblant que des belles choses : les bijoux crées sur place par Nadja donc, à des prix très abordables (que l’on retrouve aussi sur l’eshop), mais aussi de la maroquinerie, de la papeterie ou encore de la déco.

Les Fleurs – 6 passage Josset, Paris 11e

La boutique Les Fleurs est un autre de mes coups de cœur et une adresse déjà bien connue. C’est une vraie caverne d’Ali Baba où il est difficile de résister entre bijoux, sacs, déco, accessoires… Et pour le plus grand malheur de notre compte en banque, la boutique dispose aussi d’un eshop.

Pause Café – 41 rue de Charonne, Paris 11e

Le Pause Café, dans son décor très urbain de la rue de Charonne, est une des bonnes adresses du quartier. Carte savoureuse, service efficace, prix raisonnables, terrasse plus qu’agréable, je recommande (et sans originalité, car je suis loin d’être la seule !).

La Promenade Plantée ou Coulée Verte, jardin suspendu au-dessus des boulevards du 12e arrondissement. Dépaysement garanti en plein cœur de Paris. J’adore.

She’s cake – 20 avenue Ledru-Rollin, Paris 12e

Et enfin, pour finir ce court séjour sur une note sucrée, passage par la pâtisserie spécialisée en cheesecake, She’s Cake, tenue par la ravissante Sephora, qui propose ses petits gâteaux aussi bien en version sucrée (ci-dessus Oreo et Lion) que salée — pas goûté cette fois-ci mais je suis curieuse de savoir ce que ça donne… Et pour les Sudistes qui prennent leur train gare de Lyon, sachez que la pâtisserie se situe à deux pas ; )

J’espère que ce passage éclair dans la capitale et les quelques adresses vous ont plu : ) Bonne journée à tous !

PS : le titre « 2 days in Paris » fait référence au très bon film du même nom de Julie Delpy. Terriblement drôle et vrai, si vous ne l’avez pas encore vu, je vous le recommande vivement !

Rafraîchissements estivaux

Parce qu’il fait beau, parce qu’il fait chaud et qu’il faut s’hy-dra-ter, autant se désaltérer avec plaisir — et ne pas boire que de l’eau ! Je ne me lasse donc jamais de m’abreuver de deux boissons faites maison : la citronnade et le latte glacé.

Pour une citronnade maison :

Râper les zestes de 4 citrons (bio ou non traités) et les faire bouillir dans un litre d’eau. Une fois l’eau arrivée à ébullition, éteindre le feu et laisser infuser 15 à 20 minutes (plus on laisse infuser, plus l’amertume se fera sentir).

Filtrer l’eau à l’aide d’une passoire pour retenir les zestes, ajouter 60g de sucre et le jus des 4 citrons. Bien mélanger.

Placer au réfrigérateur et déguster bien frais.

N’hésitez pas à rajouter de la menthe, de la fleur d’oranger ou de l’eau de rose pour varier ! Petite astuce : je place des feuilles de menthe dans les glaçons (ou bien encore des framboises ou des morceaux de citron).

Pour le latte glacé :

Réaliser des glaçons avec du café (sucré pour ma part) à faire ensuite fondre dans un grand (ou petit d’ailleurs) verre de lait : 4 à 6 glaçons pour 300 mL de lait.

J’ai ainsi un latte bien glacé et qui a l’avantage de ne pas être « mouillé » comme un latte glacé classique (c’est-à-dire café chaud, lait froid et plein de glaçons pour refroidir le tout mais qui fondent ensuite rendant plein d’eau…).

J’espère que vous apprécierez ! Bonne dégustation, vous m’en direz des nouvelles : )

Et voilà : le commencement

Image

Et voilà… Me voilà sur la blogosphère — un peu par hasard, beaucoup par curiosité. Impressionnant, presque intimidant. Mais excitant. Tellement excitant.
Ici je parlerai de bonnes adresses, de lecture, de musique et de tout ce que la vie voudra bien me faire découvrir pour le partager avec vous.
Je me jette à l’eau, j’espère que ce sera une belle aventure, vous embarquez avec moi ? Bienvenue à bord 🙂

PS : un remerciement tout particulier à Anne (melledubndidu.fr) pour sa gentillesse et son aide ultra précieuse et qui a permis à ce blog de se concrétiser !