Wisconsin, USA

Wisconsin Crédit Photo Et Voila Coralie

J’ai eu la chance de passer les fêtes de fin d’année bien entourée aux États-Unis, dans le Wisconsin. Cet État du Midwest, surnommé « America’s dairyland » (littéralement « La laiterie de l’Amérique »), n’est pas une destination des plus touristiques, mais pourtant loin d’être dépourvu d’intérêts.

Lire la suite

Publicités

San Francisco Daydream

Illustration : Julia Marco

Illustration : Julia Marco

En ce moment, je fais un blocage sur San Francisco ! La faute aux récents et très chouettes articles sur la ville de Cachemire & Soie (dont un génial city guide), One Sheepish Girl (ici et ), 4 Seasons At Home et A Cup Of Jo. La faute aux sublimes photos de Inayali et One Sheepish Girl sur Instagram. La faute aussi aux bonnes adresses de Chantelle Grady dans son Sourced Cities spécial SF. La faute aux souvenirs enfin. Ceux de mes 16 ans, c’était il y a sept ans et je renouvellerais bien volontiers le stock !

Photo : Whirra

Photo : Whirra

Photo : Inayali

Photo : Inayali

Photo : Inayali

Photo : Inayali

Image via Kevin Dart

Et vous, de quelle destination rêvez-vous en ce moment ?

P.S. C’est quand qu’on part où ? Et aussi Windows of New York

Mad about Mad Men

Ce soir, Mad Men redémarre sur Canal +. Déjà la cinquième saison de cette géniale série dont je ne me lasse pas. Je l’aime pour l’incursion dans le monde de la pub, pour ses personnages complexes et tourmentés, pour le voyage dans l’Amérique des Sixties (d’ailleurs la saison 5 met un pied dans les années 70 que perso j’aime moins…), pour son ambiance et son esthétique, pour…

En 2010, Rolling Stone publiait « Inside Mad Men », une série de magnifiques clichés « on set and behind the scenes ».

Aussi, pour les curieux, une passionnante interview (en anglais) du chef décorateur de la série pour découvrir les secrets mais aussi les galères qu’impliquent de vouloir recréer l’univers rétro des années 60… en 2012 !

Enfin, un calendrier et un agenda qui me font de l’œil pour 2013…

Bizarrement, je ne connais pas grand monde qui n’aime pas Mad Men… Continuez-vous à suivre la série après cinq saisons ?

P.S. Et aussi, mad about Downton Abbey, New Girl et Homeland !

Empty America

Des rues sans voitures, des trottoirs sans piétons et des fleuves sans bateaux… à New York, San Francisco ou Seattle… vous imaginez ?

C’est ce que s’est amusé à réaliser le studio Thrash Lab (bien avant le triste passage de Sandy) donnant naissance à une série intitulée Empty America. Dans chaque vidéo filmée en timelapse, on y découvre ces grandes villes américaines… totalement vides ! Central Park, Times Square ou Grand Central déserts, de même que le Golden Gate Bridge ou Lombard Street sans âmes qui vivent… Le résultat est incroyable, tout autant que la prouesse technique !

Pour percer un peu le mystère de cette simulation, le studio propose d’ailleurs le making off de l’effacement des rues à San Francisco ou le « behind the scenes » à Seattle. Hâte de savoir quelles seront les prochaines villes à se vider de leurs habitants grâce à la magie de Thrash Lab – j’aimerais bien voir ce que ça donne à Chicago…

Malheureusement, la réalité a rattrapé la fiction et cette situation quelque peu surréaliste de ville déserte a belle et bien été vécue par les New Yorkais à cause de l’ouragan Sandy. A cette occasion, le New York Times, du 51ème étage de son building à Times Square, a réalisé une saisissante vidéo, elle aussi en timelapse, lors du passage de l’ouragan sur Manhattan… Troublante beauté que celle des caprices de la nature… !

Voilà pour mon petit clin d’œil américain en ce jour d’élections présidentielles US ! Bonne journée : )

So American… {Portugal. The Man}

Pour finir cette semaine américaine en musique, rien de mieux que le groupe Portugal. The Man, un gros coup de cœur découvert l’année dernière.

Comme le nom de leur groupe ne le laisse pas penser, ces quatre là sont… américains ! Deux membres originaires d’Alaska, deux autres d’Oregon, tout ce beau monde se rencontre en 2005 à Portland, la « Mecque Hipster », et forme le groupe (toutefois le cadet de la bande les a quitté récemment pour fonder son propre groupe, Hustle and Drone, dont j’aurais l’occasion de vous reparler). Six albums plus tard, leur talent n’est plus à démontrer. Ni même leur succès. Il était donc temps d’entendre parler d’eux de ce côté-ci de l’Atlantique !

Et aussi un EXCELLENT remix de ce morceau par Woodkid ici !

Signature avec un nouveau label pour leur dernier album sorti l’année dernière, « In The Mountain, In The Cloud », et les voilà qui se lancent à la conquête d’une carrière internationale amplement méritée.

A l’image de leur single « So American », le groupe propose un rock expressif oscillant entre pop et psychédélisme. Des rythmes sophistiqués, une voix aiguë, un résultat pur et puissant, voilà la géniale recette inimitable de Portugal. The Man. Les Inrocks, toujours dans la demi-mesure, ont même parlé à leur propos d’un mélange musical « entre LSD et Haribo » – mais la comparaison tient la route ! Et c’est vrai qu’à l’écoute de l’album on a un peu l’impression de planer… « in the mountain, in the cloud »

Toujours est-il que le mieux pour s’en rendre compte par soi-même reste de les écouter… Faire une sélection de leurs morceaux pour vous les proposer à l’écoute a été une véritable torture tant ils sont aussi bons les uns que les autres et impossible à départager pour moi !

N’hésitez pas à aller prêter une oreille à tout l’album qui vaut vraiment le détour pour les fans d’indie rock et tous les curieux amoureux de musique !

Photos Nastassia Brame pour Paulette Magazine

Bon WE et à lundi !

P.S. Et aussi « The Girls With Glasses » de lundi et « Mes incontournables new-yorkais » de mercredi !

Mes incontournables new-yorkais

On continue la semaine que j’ai décrété « américaine » avec quelques bonnes adresses. Il ne vous a pas échappé que j’adorais ça ! J’aime les dénicher, les noter, les classer puis surtout les tester. Et les partager !

En un an en Amérique du Nord, j’ai eu l’occasion de faire trois beaux séjours à New York et d’apprendre à apprivoiser, aimer, voire même m’approprier, cette ville trop grande et un peu folle. Passage en revue de mes incontournables new-yorkais.

  • Un parc : la Highline. Je commence par là car c’est, je crois bien, mon endroit préféré à New York. Oui, un jardin, à New York – et qui ne soit pas Central Park ! La Highline, c’est 2,3 km d’anciennes voies ferrées transformées en un jardin suspendu qui slalome entre les buildings du Lower East Side. La promenade, qui oscille entre ville et nature, est dépaysante et fort agréable. 519 W 23rd St (mais entrées toutes les deux rues le long de la Highline).

  • Un quartier : Chelsea. La Highline se situe d’ailleurs dans mon quartier préféré à New York : Chelsea. Un quartier « vivable », résidentiel, sans grande attraction touristique. J’adorais me promener dans ses jolies rues aux maisons à l’allure londonienne et me surprendre à rêver d’habiter le quartier ! Entre W 19th–W 23rd Streets et 8th–9th Avenues

  • Un marché : Chelsea Market. Comme son nom l’indique il se trouve donc… à Chelsea !, dans le sud du quartier, le Meatpacking District. Mais de marché, l’endroit est davantage une galerie commerçante gourmande. Les meilleurs artisans de New York y ont une boutique ou un comptoir. On peut ainsi y déguster du sucré comme du salé, du chaud et du froid, mais surtout des saveurs du monde entier (italien, japonais, mexicain, français…).  En plus, le lieu est tel qu’il permet d’observer les cuisines et arrière-boutiques pour voir se faire sous nos yeux pains, gâteaux, hamburgers et autres sushis. D’ailleurs, l’architecture a elle seule vaut le détour puisque le Chelsea Market se situe dans d’anciens entrepôts d’abattoirs – d’où le nom de Meatpacking District du quartier – réaménagés à merveille, l’endroit a donc gardé son caractère industriel et moderne. Le midi, attendez-vous à jouer des coudes avec les jeunes business(wo)men du quartier dont c’est le QG, mais ambiance garantie ! Ça reste idéal pour un breakfast, lunch ou snack à déguster sur place ou sur la Highline voisine. 75 9th Ave

  • Un hamburger : Pop Burger. On était dans la bonne bouffe, on y reste avec cette chouette adresse pour un bon burger – ou plutôt deux puisqu’ils sont mini et servi en duo ! Chelsea : 58-60 9th Ave // 5th Ave : 14 E 58th St

  • Un delicatessen : EJ’s Luncheonnette. Un diner dans le plus pure style vintage des Sixties où sont à l’honneur tous les classiques américains. Parfait pour un lunch ou un brunch abordable (le seul ?!) dans l’Upper East Side. Mais attention, adresse très populaire des familles du quartier, vous risquez de faire la queue (mais jamais bien longtemps…). 1271 3rd Ave

  • Un bagel : Murray’s Bagels. Pour goûter à la spécialité des juifs new-yorkais, les bagels, ces petits pains ronds troués, rendez-vous chez Murray’s Bagels pour les déguster nature ou bien avec le traditionnel combo « cream cheese/saumon » ou encore façon breakfast « œufs/bacon ». Parfait à toute heure de la journée. 500 6th Ave

  • Un café : Joe Coffee. Pour changer de Starbucks, cette chaîne new-yorkaise familiale fait du café tout un art et c’est un délice ! Chelsea : 405 W 23rd St // Union Square : 9 E 13th St // West Village : 141 Waverly Place // et 4 autres emplacements ici.

  • Des cupcakes : Billy’s Bakery. A cette adresse, tout est aussi bon que beau : des cupcakes aux cheesecakes en passant par la déco adorablement rétro. Avec un peu de chance, vous pourrez même voir le topping des cupcakes se faire sous vos yeux ! Chelsea : 184 9th Ave // TriBeCa : 75 Franklin St

  • Des cookies : Levain Bakery. Réputés pour être les meilleurs cookies de New-York, dodus et à peine cuits, ils sont un véritable délice ! Un peu cher aussi (4$/pièce) mais ça les vaut largement, parole de gourmande ! Upper West Side : 167 W 74th St // Harlem : 2167 Frederick Douglass Blvd

  • Un musée : le Met. Pour finir, si je ne devais choisir qu’un musée à New York, ce serait le Metropolitan Museum of Art. Parce que je suis une fille classique qui aime l’art classique et que le Met propose de magnifiques collections de peintures et sculptures du XIXe siècle avec plusieurs beaux tableaux de Renoir, mon peintre préféré. Parce que l’entrée du musée est « pay as you wich ». Parce que rien que le jardin-terrasse vaut le détour pour la sublime vue qu’il offre sur Central Park et Manhattan. 1000 5th Ave

Évidemment, ces bonnes adresses ne sont pas les meilleures dans chaque catégorie mais ce sont les miennes… Il me reste encore plein d’adresses à dénicher, alors si vous avez une adresse coup de cœur pour une pizza, des tacos, un hot-dog, un chinois, une glace, un milkshake, que sais-je encore…  je suis preneuse ; )

Et pour finir, voilà le joli titre « New York City » du groupe Among Savages dont les paroles sont on ne peut plus justes !

Bonne journée et à vendredi pour finir cette semaine aux accents américains en musique ; )

P.S. Et lundi on était en Californie pour The Girls With Glasses Show !

The Girls With Glasses Show

Cette semaine, j’ai constaté, un peu par hasard, que la thématique serait américaine. Parce que les trois billets que j’ai prévu vous emmène tous… en Amérique.

Donc aujourd’hui, pour commencer, direction la Californie, pour « The Girls With Glasses Show ».

Derrière ce concept se cachent deux Américaines : Brooke, la blonde, et Summer, la brune. La première est compositrice et interprète, ancienne finaliste d’American Idol ; la seconde est éditrice d’un magazine de mode, ancienne mannequin.

Leur truc à elles ? Les lunettes, qu’elles portent fièrement – comme moi ! – et utilisent surtout comme prétexte à leur petit cirque, « The Girls With Glasses Show ».

Ensemble, elles tiennent donc un blog, écrivent des chansons, mais surtout réalisent tout un tas de vidéos qui sont de véritables petites pépites drolatiques pleine de bonne humeur et d’Amérique. Les thèmes vont des conseils beauté et mode, à l’art de nouer un foulard ou de faire sa valise, en passant par les meilleures adresses de cupcakes de L.A., jusqu’aux inspirations déco

Mais aussi et surtout elles incarnent pour moi le chic à l’américaine – ou l’art d’associer couleurs, motifs et imprimés tout en restant classe – et ont une collection de lunettes à faire pâlir d’envie la myope que je suis !

So now…

Belle journée et à mercredi pour un post de bonnes adresses new-yorkaises ; )