Rêve de… wallpaper

Dans mes boards de déco sur Pinterest, j’accumule malgré moi de plus en plus de photos de pièces, salons, chambres et même cuisines et salles de bain avec… du papier peint. Alors c’est sûr, la tapisserie, c’est plutôt osé et je pense aussi que ça peut lasser. Puis c’est comme la moquette, je pensais ne jamais aimer – sauf que la moquette, je n’aime toujours pas – et finalement je me verrais bien sauter le pas un jour pour de vrai, mais en attendant, ça ne fait pas de mal de s’inspirer et, surtout, de rêver…

Pourquoi pas un mur à pois, à rayures ou à carreaux ?

Des murs fleuris…

wallpaper 2

Le papier peint n’échappe pas même aux toilettes…

lonny

Via Lonny

lonny

Via Lonny

Dans la catégorie osée, il y a aussi « la totale »…

lonny

Via Lonny

wallpaper

Enfin, j’adore cette idée d’utiliser des photos comme papier peint.

Et vous, le papier peint, vous oseriez ? Vous avez osé ? Bonne semaine : )

P.S. Et aussi des rêves de bureaux et de déco murale

Publicités

Hello Spring

Je prends un peu d’avance sur la météo parce que le printemps n’est dans les faits pas encore vraiment là, mais qu’importe, dans ma tête et sur le blog, je déclare que c’est le printemps ! Alors en attendant que les températures remontent, qu’on tombe le manteau et l’écharpe, ressorte le trench et les ballerines, on se met dans l’ambiance printanière avec quelques clichés fleuris !

Spring bouquet happy spring Lauren Conrad Happy Spring Bouquet Snippet And Dink Happy Spring Bouquet Happy Spring Happy Spring ohhellofriendblog happy spring ohhellofriendblog happy spring

Et je vous laisse avec une citation qui m’inspire pour ce printemps : « And then the dreams break into a million tiny pieces. The dream dies. Which leaves you with a choice: you can settle for reality, or you can go off, like a fool, and dream another dream. » –Nora Ephron

Bon mercredi à tous !

P.S. Happy Autumn et Tombe la neige

Ces petits mensonges…

Qui n’a jamais dit qu’il était en chemin… alors qu’il n’était, bien sûr, toujours pas parti de chez lui ? Qu’aujourd’hui, c’était décidé, il commençait à manger light… tout en s’enfilant une pizza le soir même ? Ou encore, que ce mois-ci, pro-mis, il faisait des économies… mais c’était sans compter évidemment sur cette irrésistible paire de chaussures ? Honnêtement, certainement pas moi !

L’illustratrice américaine Lauren Nicole Hom s’est inspirée de ces petits mensonges malhonnêtes de tous les jours, en apparence sans conséquence, que l’on se raconte à soi-même ou aux autres, pour en faire un chouette projet artistique : Daily Dishonesty. Petite sélection en toute malhonnêteté…

Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily DishonestyDaily Dishonesty Daily Dishonesty Daily Dishonesty Daily DishonestyDaily Dishonesty

Au final, soyons honnête, ça en fait pas mal de petits mensonges ! Et dire qu’il y en a encore plein d’autres par là…

Alors, les yeux dans les yeux, quels sont vos petits mensonges préférés, ces excuses que vous ressortez tout le temps ?

{Toutes les illustrations : Lauren Nicole Hom – et c’est elle-même qui dessine toutes les typos comme elle le montre ici}

Instagram addict

Comme beaucoup d’entre nous je crois, je suis addict à Instagram, ce chouette réseau social de partage de photos perso. C’est une inépuisable source d’évasion et d’inspiration qui ouvre un nombre infini de mini fenêtres sur des vies à l’autre bout du monde comme au coin de la rue.

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager dix de mes comptes Instagram préférés que je prends grand plaisir à suivre.

  • Les blogueuses parisiennes

Fannyb du blog Play Like a Girl teste et partage un tas de bonnes adresses parisiennes, son compte est une vraie mine d’or qui donne littéralement l’eau à la bouche !

Le compte de Fannyb

Compte de Fannyb

J’adore lire le blog de Café Mode autant que voir ses photos sur Instagram qui nous emmènent dans les showroom, les présentations presse, les défilés de la Fashion Week de Paris, Milan… Elle partage ses découvertes et ses coups de cœur, toujours très simplement.

cafemode

Compte de Cafemode

  • Cuteness

Sheepishknitcrochet est une jeune blogueuse américaine fan de tricot et de cuisine qui dévoile un joli univers poétique, toujours dans la bonne humeur.

Les photos de Cachemire & Soie sont certes rares mais toujours parfaites, simples et délicates – what else!

Compte de Cachemire & Soie

Compte de Cachemireetsoie

  • Made in USA

Beaucoup de marques sont présentes sur le réseau social, mais peu s’en servent aussi bien que Kate Spade et Anthropologie. Chacune nous transporte dans son univers et son quotidien de création, partage coulisses et inspirations, private events et shows. Autant dire que ça envoie du rêve !

Katespadeny

Compte de Katespadeny

Anthropologie

Compte de Anthropologie

  • Influences scandinaves

J’aime les photos simples, épurées, lumineuses et terriblement inspirantes de  l’Américaine al_etc et de la Suédoise Annette Pehrsson, toutes deux très douées pour partager leur bel univers aux influences scandinaves.

Al_etc

Compte de Al_etc

Annettepehrsson

Compte de Annettepehrsson

  • From Montréal

Enfin, impossible de faire ce billet sans parler de Montréal – encore et toujours, oui ! Inayali prend en photo la ville comme personne et toujours avec beaucoup d’esprit, je suis fan !

Inayali

Compte de Inayali

The Angry Weather est le nom de la marque d’une créatrice de bijoux montréalaise originaire du Mexique. Elle partage son quotidien entre coulisses de ses créations et amour pour Montréal, un régal à suivre !

Theangryweather

Compte de Theangryweather

Quant à moi, j’ai commencé à prendre des photos sur Instagram à mon arrivée à Montréal pour garder des souvenirs de ces petits riens du quotidien, un brin insignifiants et qui, pourtant, font tout le sel de la vie. Des moments pour lesquels je ne voulais pas sortir mon appareil photo, mais quand même immortaliser. Ça me servait aussi pas mal à partager mes voyages rapidement, facilement et joliment avec mes proches restés en France qui n’avaient qu’à se rendre sur le site d’Instagram pour me suivre dans mes pérégrinations nord-américaines. Et quoi de mieux qu’une application qu’on a toujours avec soi, avec de jolis filtres qui embellissent toutes vos photos et les archivent…

Après une année d’utilisation, j’ai davantage intégré le côté réseau social et, désormais, j’aime le côté ‘partage du quotidien’ de la chose. Je suis aussi des gens aux quatre coins du monde, je découvre ce qu’on mange au petit déj en Thaïlande, le temps qu’il fait à Pékin, à quoi ressemble Istanbul. Certains se demanderont à quoi ça sert, je leur répondrai à rien, si ce n’est cette impression de proximité avec le monde entier en direct de ma poche. Imaginer le quotidien d’un mannequin, d’une blogueuse, d’une actrice ou d’un groupe de musique et de plein de chouette monde encore est possible avec Instagram. Il y a certes derrière tout cela une énorme curiosité… que je satisfais sans rougir !

Et voilà... etvoilacoralie

Et voilà… etvoilacoralie

Montréal = 10 mois, 400 photos, 1 poster

Montréal = 10 mois, 400 photos, 1 poster ! Merci Printstagram, je suis amoureuse du résultat !

Et vous, pour quelles raisons êtes-vous (ou n’êtes-vous pas) sur Instagram ? Et n’hésitez pas à partager l’adresse de votre compte ou de comptes coup de cœur que j’aille y jeter un petit coup d’œil ; )

Montréal à la sauce vegan

Cela fait un long moment que je ne vous ai pas parlé de bonnes adresses à Montréal. Surtout parce que je ne me sens plus tellement légitime étant donné que ça fait déjà neuf mois que je suis rentrée et que des chouettes blogs de bouffe sur Montréal, ce n’est pas ça qui manque ! Mais qu’importe, j’avais quand même envie de partager avec vous quelque chose qui m’a agréablement surprise : les restos végétariens. Sur place, j’avais une amie vegan (à la différence des végétariens qui ne mangent pas de viande et de poisson, les végétaliens eux ne touchent à rien de ce qui est d’origine animale : viande, œuf, lait, fromage…) et une autre gluten free (pas de farine de blé). Chacune suivait ce genre de régime pour des raisons très précises et personnelles et cela m’a donné l’occasion de découvrir une nouvelle alimentation et cuisine et, surtout, de nouveaux restos – oui, je n’en manque pas une !

  • La Panthère Verte : 66 rue St-Viateur O. (Mile-End), 2153 rue Mackay (Centre-ville), 145 avenue Mont-Royal E. (Plateau)

La Panthère verte est une place à lunch végétalienne et bio qui propose de la « bonne bouffe pour jungle urbaine » – c’est elle-même qui le dit. On lui rend surtout visite pour ses délicieux et copieux falafels et ses belles salades de légumes, le tout à petit prix, à emporter ou à manger sur place dans un décor verdoyant et une ambiance hipster sur St-Viateur ou estudiantine sur Mackay – où il y a en plus d’une petite terrasse – ou encore à leur nouvelle adresse sur Mont-Royal.

Photo : Les  Gourmandes de Montréal

Sur St-Viateur – Photo : Les Gourmandes de Montréal (merci à elles !)

Je ne vous le cache pas, le nom de ce café fait limite penser à une secte, d’autant plus avec le grand vitrail qui orne la devanture. Mais, promis, personne ici n’essayera de vous embrigader. Au menu, smoothies, sandwichs chauds et froids, burgers… végétariens bien sûr et toujours pour moins de 10$. Mention spéciale à la petite cour arrière super agréable aux beaux jours. Sinon, l’hiver il faudra se contenter des quelques places à l’intérieur car l’endroit n’est pas bien grand, mais il n’en est que plus chaleureux !

Attention, pour dîner ou souper Aux Vivres, vous risquez fort de… faire la queue (comme assez souvent dans les bonnes places à Montréal). Pourtant l’endroit est grand, mais c’est normal, parce que c’est convivial, bon, (très) copieux et à des prix raisonnables. Tout pour plaire, même aux non végétariens ! La carte est grande, s’inspire des cuisines du monde (thaï, indienne, mexicaine…) et le choix difficile donc : salades, sandwichs, burritos… et leurs très fameux bols de légumes et tofu servis sur du riz en sauce, que je vous recommande. D’ailleurs, il y a quelques jours, la blogueuse foodie de La Bouche Pleine a partagé la recette de la célèbre sauce Dragon du bol du même nom – je languis de la tester mais je doute qu’elle soit aussi bonne que la leur, forcément ! Pour les amoureux du chocolat, gardez un peu de place pour le brownie chipotle en dessert ! Et pour les affamés pressés, il y a même un service express à emporter.

Photo : Aux Vivres

Photo : Aux Vivres

Photo : Aux Vivres

Photo : Aux Vivres

Enfin, direction le quartier anglophone et la rue Notre-Dame Ouest pour un bon repas préparé par Bonnie dans son resto végétarien et bio. J’y ai mangé de très bonnes lasagnes à la ricotta de tofu, savoureuses et bien servies, dans un décor boisé et cosy. J’imagine que le resto doit être également très agréable pour un lunch – salades, soupes et sandwichs sont aussi proposés en plus de plats plus « élaborés » – et en été avec la grande baie vitrée.

Pour finir, il y a aussi la « cantine » végétarienne Le Commensal – prix du repas au poids de l’assiette, je vous conseille le resto de la Place des Arts – et le végétalien « haut de gamme » Crudessence, aussi bio et sans gluten, dont j’ai découvert l’existence trop tard et que je n’ai malheureusement pas eu le temps de tester, mais qui paraît-il vaut le détour.

Être végétarien est beaucoup plus répandu en Amérique du Nord que ça ne l’est en France et donc beaucoup mieux toléré. Par exemple, la grande majorité des restos à Montréal proposent dans leur menu au moins un plat veggie-vegan et/ou gluten free. Il est donc assez facile de sortir avec des amis qui suivent ce type de régimes alimentaires sans forcément toujours aller dans des restos spécialisés – même si ceux-ci sont très bons.

Et vous, vous arrive-t-il de manger végétarien de temps en temps (ou même tout le temps) ?

For the love of food

P.S. Et aussi quelques bonnes adresses de cafés et de cupcakes à Montréal !

P.S.S. Amoureux de Montréal ou simples curieux, courez écouter ou réécouter la dernière émission de Villes-Mondes sur France Culture consacré à… Montréal ! Deux heures de délice à parcourir les rues de la ville et (re)découvrir ses quartiers, son histoire, sa culture, sa vie quotidienne, guidé par le bel accent de ses habitants. Comme si vous y étiez (ou presque) – et c’est moins cher qu’un billet d’avion… en attendant ! Documentaire en 2 parties de 58 minutes : « Légendes et perspectives, Montréal raconté » et « Paroles et musiques, Montréal enchanté »